Media au Pluriel - Agence conseil en solutions de publication Cross-media - publication multicanal - Cross Media Publishing solutions Agency

La conformation des fichiers inDesign

Il y a différents niveaux d'automatisation. C'est la complexité de votre maquette qui va les déterminer. Toutefois, dans la majorité des cas et aussi parceque automatisation ne doit pas rimer avec austérité, l'automatisation passe par des niveaux d'intervention complexes. Nous vous proposons de prendre en charge cette étape.

Automatiser la charte

Niveau de base :
Une fois le fichier inDesign "créatif" conforme au brief d'automatisation, nous préparons scrupuleusement les feuilles de styles (paragraphe, caractères), la manière dont elles s'enchainent, et testons avec du contenu directement dans inDesign, le bon rendu de la page.

Niveau 1 :
Nous préparons tous les styles d'objet comme par exemple les habillages spécifiques, les recadrages d'images automatiques qui vont se trouver dans la page. Comme précédemment nous les testons.
Ce niveau d'automatisation inclue également la préparation et la ganération de tableaux. (en-tête, cellules, colonnes). Lorsqu'un tableau fait partie de votre contenu, ce dernier doit être mis en page automatiquement, sans que vous ayez à ré-intervenir dessus dans inDesign.

Niveau 2 :
Gestion dynamique de styles. Nous allons insérer des règles d'automatisation au sein même de votre fichier inDesign. Par exemple, applique un style particulier à une chaine de caractères particulière, Transformer à la volée tout ou partie de votre contenu selon des règles d'automatisation liées au design de votre maquette. Ce qui se faisait autrefois manuellement doit impérativement se faire de façon automatisée demain sans intervention manuelle.


Cette étape d'automatisation est pointue et nécessite un haut niveau de compétence inDesign qui n'a que peu de rapport avec le pur design. Il est rare que des profils de maquettistes aient ces compétences même si elles s'acquièrent. C'est pour cela que nous avons développé et formé des designers/intégrateurs InDesign, afin de répondre à cette demande. Il est fréquent que cette étape préparatoire à la génération des pages soit bloquante et fasse réussir ou échouer un projet cross-media.

Il est donc essentiel de bien réussir cette étape.
Mieux vaut investir sur 10 pages en profondeur, plutôt que d'avoir à en retoucher 500 manuellement après leur génération.

You are here Cas client Intégration inDesign La conformation des fichiers inDesign